Fabrication du pain :

Deux très bonnes recettes de Pain et un peu de lecture par mamyloula

  • Recette de cuisine 5.00/5
5.0/5 (7 votes)
17 Commentaires
104
recette Fabrication du pain :

Temps de préparation:

Temps de cuisson:

Difficulté: Facile

Ingrédients (6 personnes):

Pour la première recette :
pour 1 kg de farine, il faut :
600 g d’eau,
de la levure soit : de la fraîche (40g) soit de la déshydratée (11 g),
et 20 g de sel.

Pour la seconde recette :
1 kg de farine,
700 g d’eau,
40 g de levure fraîche ou 11 g de levure déshydratée
et 20 g de sel

Préparation:

J’ai été reçu par la petite fille de Monsieur Waast Émile à l’accueil du Moulin Waast et entendant la conversation au sujet de la levure que j’allais acheter, Monsieur Waast m’a gentillement donné quelques conseils sur la fabrication du pain et m’a autorisé de partager avec vous.



Mais d’abord un peu d’histoire sur ce moulin :



Les origines du Moulin Waast : c’est au XI è siècle (en 1021) que l’Abbaye Saint Vaast d’Arras à qui appartenait Mons en Pévèle sous l’ancien régime, a construit un moulin à vent, au plus haut de la colline qui était balayée par les vents dominants d’Ouest, pour moudre le froment et le seigle.



Jusqu’en 1789, c’est le Clergé qui gère ce domaine. A partir de cette époque ce sont les familles Ricourt et Ployart qui exploitent le moulin.



Le moulin à vent est acheté en 1896 par Henri Waast (arrière-grand-père de Monsieur Émile Waast que j’ai rencontré ce matin).



Mille an plus tard, le moulin de bois a disparu, mais on moud toujours sur ce mont et actuellement c’est toujours depuis 5 génération la famille waast qui perpétue la tradition.



En 1906 le Moulin est détruit par une tempête.



Pendant les deux périodes de guerre le moulin connu l’arrêt total de son activité.



Mais les fils, petits fils et arrière petit fils WAAST ont permis par leur persévérance et avec leurs épouses, la reprise des activités. Et malgré les aménagements, la modernisation due à notre époque, Ils ont su sauvegarder les produit « originels ».



C’est en 1960, à 17 ans qu’Émile Waast intègre l’entreprise familiale et diversifie la production.
Leurs produits se vendent dans le monde entier.



Monsieur Waast à maintenant 82 ans d'après l'article (pour moi il en aurait plutôt que 73, d'après la date ci-dessus), il est toujours là pour nous conseiller et je l’en remercie.



Ces renseignement sont tiré du site du Moulin Waast cliques ici et d'un article de La Voix Du Nord cliques ici


Voici maintenant ce que m’a dit et aussi ce que m’a donné (2 imprimés en photo ci dessous) afin que je n’oublie pas tous ses conseils :



1 er recette :




A) Guide de Fabrication du pain :



Matériel utilisé : 1 balance, 1 thermomètre, 1 réveil, des récipients et un plan de travail.



Les trois règles de fabrication du pain :
1) Peser les ingrédients (poids).
2) Prendre la température (degrés).
3) Mesurer le temps de pause (temps).



Les ingrédients : pour 1 kg de farine, il faut 600 g d’eau, de la levure soit : de la fraîche (40g) soit de la déshydratée (11 g), et 20 g de sel.



Le Frasage (mélanger les ingrédients) : (c’est la naissance de la pâte) il y en a pour 3 minutes, c’est pour savoir à quelle température doit être l’eau que l’on ajoute à la pâte, il y a une règle (c’est la règle de 65) :



On fait : 65 – (la température du local + la température de la farine) = la température de l’eau.
Voici un exemple : 65°C- (22°C+ 18°C) = 25 °C la température de l’eau que l’on rajoute dans ce cas doit être de 25°C.



Le Pétrissage : 15 minutes



Quand le pétrissage est fini la température de la pâte doit être entre 24 et 28 °C. Déposer la pâte dans un récipient huiler et couvert d’un torchon sec.



Le pointage (C’est le temps de la première fermentation) : 30 minutes de pause.



Au bout de ce temps : découper la pâte si c’est nécessaire puis la façonner. Ensuite déposer la ou les pâtes dans leurs moules de cuisson huilés et couvrir d’un torchon sec.



Apprêt (temps de la seconde fermentation) : 1 h 30 de pause.



Préchauffage du four : 230°C (il faut plus que 220°C) et insérer un récipient vide avec des galets pour créer plus tard un dégagement de vapeur d’eau.



Après la pause d’1 h 30 : Inciser la partie supérieur du pain avec quelques coup de lame à rasoir.



Enfourner le pain : en réglant le four sur 210°C et en versant de l’eau chaude dans le récipient contenant les galets pour diffuser la vapeur d’eau dans le four et cuire 30 à 45 minutes suivant la taille du pain.



Sortir le pain du four : le laisser refroidir sur une grille et déguster.



La seconde recette :




B) Panification traditionnelle de la farine Campteclaire (c’est-à-dire : comment est fabriqué le pain dans nos boulangeries)



Peser les ingrédients : 1 kg de farine, 700 g d’eau, 40 g de levure fraîche ou 11 g de levure déshydratée et 20 g de sel.



Respecter bien la température comme indiquée dans la recette ci-dessus (règle de 65).



Mélanger les ingrédients (3 mn) en réservant une petite quantité d’eau pour la fin du malaxage et pétrir (15 mn) puis déposer la pâte terminée qui est de 24 à 28 °C dans un récipient huilé et couvrir d’un linge propre.
Le temps de la fermentation (différent par rapport à la recette précédente).



Définition d’un « tour » : rabattre la pâte sur elle-même 3 fois de suite et faire une boule sans serrer.
Au bout 1 heure de repos : donner un tour et recouvrir.
Au bout 2 heures de repos : donner un tour et recouvrir.
Au bout 3 heures de repos : donner un tour et recouvrir.



Après 4 heures de repos, découper et façonner les pâtons.



Puis dernière fermentation à l’abri des courant d’air et où le pâton est déposé dans son moule de cuisson huilé et recouvert d’un linge propre et sec pendant 30 minutes.



Préchauffer le four comme précédemment à 230°C avec un récipient de galets. Ensuite inciser le haut du pâton avec quelques coups de lame à rasoir. Enfourner en baissant à 210°C et en versant de l’eau chaude sur les galets pour produire de la vapeur d’eau et cuire pendant 30 à 45 minutes selon la taille du pain. Sortir le Pain et le déposer sur une grille pour le faire refroidir. Et déguster.


Enregistrer


Enregistrer


Mots-clés: Pain

Une portion (env. 400 g) :
Calories 595 kcal   Protéines 19,8 g   Glucides 115,0 g   Lipides 0,0 g  

Publié par

Ça a l'air bon !

Ajouter à vos recettes préférées

Cliquez sur le bouton 'Ajouter à mes recettes préférées' pour ajouter cette recette à votre carnet de recettes préférées.


Commenter

 

17 commentaires

Mamyloula

Vas y vas y étudie MDR bisous bonne journée Kilomètre-0

Kilomètre-0

Il faut que j'étudie cela de plus près

Mamyloula

De rien Carmen c'est un plaisir de partager avec vous tous ce que l'on m'a partager bisous

Carmen

Très gentil ce Monsieur d'avoir dévoilé sa façon de faire et de nous en faire profiter. C'est tellement beau et bon un pain fait maison et cette bonne odeur qui se répand dans la cuisine. Merci Dominique bisous

Mamyloula

Merci Michel pour ton commentaire, je suis contente de t'avoir fait connaitre la règle des 65, et non il n'est jamais trop tard pour apprendre bises

Mamyloula

Merci pour ton com domikuisine bises et bonne journée à toi aussi

Michel

Bonjour.
Très intéressant ! J'ai déjà fait mon pain par le passé , même au VRAI levain !
Mais franchement, je ne connaissais pas la règle des 65 !
J'ai 68 ans . Il n'est jamais trop tard pour apprendre !
Merci pour toutes ces précisions.

domikuisine

Moi je fais mon pain depuis plus de 20 ans et tout à la main. Pas contre les machines mais tant que je peux faire comme ça je continue.
Merci Monsieur le mouliner et vous pour le partage de vos bonnes recettes.
Bonne journée. Tara

Mamyloula

Merci à toutes et gros bisous

La-popotte-coup-de-c♥eur-de-maman

belle histoire et jolie partage !c'est gentil à ce monsieur de t'avoir livrer ses secrets qui nous sont bien utile à toutes

Votes

Cuisineplaisir, makiace et 5 autres ont voté.
  • Recette de cuisine 5.00/5

5.0/5 (7 votes)

 =  7 votes

Ils ont envie d'essayer

 104Invité, Invité et 102 autres trouvent que ça a l'air rudement bon.