On lui prête toutes les vertus, on le dit aphrodisiaque et amincissant miracle… Mise au point sur les véritables bienfaits du gingembre.


Le gingembre

C’est une plante tropicale qui vient d’Orient. Elle est la pierre d’angle de la médecine ayurvédique. Dans le passé, les Grecs la recommandaient pour lutter contre les problèmes digestifs. Plus tard, ce sont ses vertus dynamisantes qui sont mises en avant….


De tout temps cette racine fut utilisée comme une plante médicinale. C’est sa partie souterraine, sa racine qui est exploitée. Elle est constituée de rhizome (c’est la partie noueuse et charnue de la plante). Ce dernier est lavé puis séché et réduit en une fine poudre qui donnera l’épice que nous consommons le plus généralement.


Cette poudre est l’une des matières premières d’une multitude de produits dits « minceurs », gélules et compagnie… Les racines ou rhizomes sont déterrés 11 mois après la plantation des graines. Ils sont cultivés en Inde, Chine et en Australie (pour ne citer qu’eux) où l’on apprécie particulièrement la saveur piquante et subtilement citronnée du gingembre.


Les bienfaits du gingembre :


Le gingembre

Des études scientifiques sérieuses ont prouvé ses vertus antioxydantes. Il faut savoir que les antioxydants sont des particules qui permettent au corps de se défendre contre les radicaux libres. Ces radicaux libres sont des particules qui participeraient à l’apparition des troubles cardiovasculaires, de cancers et de pathologies liées au vieillissement.


Le gingembre ne contient pas moins de quarante molécules antioxydantes. Certaines sont très résistantes et survivent à la chaleur. On dit même que certaines seraient révélées lors de la cuisson. La poudre de gingembre est en troisième place en ce qui concerne sa richesse en antioxydants, troisième sur plus de mille aliments….


Si on désire accentuer les vertus anti-vieillissement du gingembre, on peut l’associer à l’oignon et à l’ail. En effet, leur association crée une synergie entre leurs différents composés antioxydants, qui boosterait leurs potentiels individuels… On peut soulager, grâce au gingembre, les migraines.


Car le gingembre et ses composants agissent sur la même hormone que l’aspirine, la prostaglandine et en réduisent l’inflammation.
Le Dr Srivastava, un danois à la renommée mondiale, a préconisé la prise régulière de gingembre pour lutter contre l’arthrite.
Le gingembre lutte aussi efficacement contre les troubles digestifs, ballonnements, nausées, etc.


Le gingembre

Le gingembre aphrodisiaque ?


Plusieurs corps scientifiques se sont penchés sur le problème, c’est-à-dire, sur le prétendu effet « viagra » du gingembre. En conclusion de ces recherches, certains scientifiques s’accordent pour dire que le gingembre peut être utile pour aider les personnes de plus de trente ans dans leur vie sexuelle….


Dans le passé, ses prétendues vertus aphrodisiaques amenèrent le Portugal à en développer la culture. Actuellement, dans les pays du Maghreb, on utilise encore le gingembre pour raviver la flamme amoureuse. Et au Sénégal, les femmes s’entourent le bassin d’une ceinture faite de gingembre pour exciter leur mari.


On pense que ces légendes et croyances populaires viennent de la forme phallique de la racine. Plus sérieusement, son action vasodilatatrice agit sur les organes du bassin et ses vertus reconstituantes sont reconnues pour apporter vigueur et dynamisme à ceux qui en manquent. Mais pour en bénéficier, il faut consommer le gingembre cru.



Le gingembre (genre Zingiber Nom latin : Zingiber officinale Famille : Zingiberacées).

Le gingembre est originaire d'Asie et comprend une centaine d'espèces. Le mot gingembre vient du sanskrit "singabera" qui signifie "en forme de corne".

Il s'agit d'une plante pérenne qui produit des rhizomes (racines latérales souterraines). En Europe, la récolte des rhizomes doit se faire avant les gelées.

Histoire :

Il a été découvert en Chine il y a plus de 2 500 ans Il est très apprécié en Asie est toujours utilisé dans de nombreuses pharmacopées Japonaise, en Chine, il est réputé faire circuler l’énergie dans le corps. Dans la culture asiatique, le gingembre est la panacée de la médecine, paré de nombreuses vertus il soigne quasiment tous les maux : c'est un élément important de la thériaque, En outre, il est utilisé pour provoquer la sudation et réchauffer en cas de maladie due à un refroidissement...

Propriétés :
Le gingembre peut être consommé frais ou sous forme de poudre en capsules.
• Le gingembre est avant tout reconnu pour ses propriétés tonifiantes, stimulantes et revitalisantes. Il est donc recommandé en cas de fatigue, manque de tonus, manque de vitalité, manque d'énergie.
• Apéritif, effet protecteur sur la muqueuse gastrique (stimule la sécrétion salivaire, des sucs gastriques, et les mouvements intestinaux,).
• C’est une carminative efficace qui aide à expulser les gaz intestinaux et à lutter contre les spasmes douloureux. On l’utilise pour réduire les flatulences et ballonnements mais aussi en cas de diarrhées chroniques. Digestif, il stimule la production de bile, ce qui facilite la digestion., combat les insuffisances pancréatique.
• A une action anti-inflammatoire Antibactérien, Antiseptique, Antimicrobien, nématocide, molluscicide, antischostosomal,
• Le gingembre se révèle efficace comme fébrifuge, antiseptique, analgésique et expectorant c’est pourquoi il intervient souvent dans les remèdes contre la fièvre, les maladies infectieuses, les bronchites, la toux, la grippe, et les maux de gorges.
• Soulage les problèmes circulatoires, baisse le taux de cholestérol, de triglycérides sanguins, d'acide gras et de phospholipides.
• Antiémétique, on lui reconnaît également le soulagement de la cinétose ou maladie des transports.
• Contre mal de tête, contre rhumatismes.
• Usages vétérinaires : pour clamer les coliques du cheval et bronchites.
• Plusieurs synthèses récentes (2003, 2004, 2005) de recherches médicales fournissent des données probantes démontrant que le rhizome ou racine de gingembre permet de réduire ou de soulager la nausée de grossesse et la nausée post-opératoire. Les femmes chinoises consomment traditionnellement de la racine de gingembre pendant la grossesse pour combattre la nausée du matin.

• Enfin il est renommé pour son pouvoir aphrodisiaque en cas d’asthénie sexuelle. Le gingembre a des fonctions revigorantes et vaso-dilatatrices sur les organes du bassin, d'où des vertus aphrodisiaques qui lui sont prêtées sur de nombreux continents.

Acheter, conserver et utiliser :

Dans les supermarchés au rayon fruit et légumes, il est en vente sous forme de tubercules à faire peser. Il faut les choisir fermes avec une peau fine et légèrement argentée. Le gingembre se conserve longtemps au sec. Il peut même parfois germer dans votre cuisine.

En espérant avoir répondu à ta question...

Amicalement...

Sources :