Le roulé à l’abricot

Le gâteau-roue de secours qui permet d'écouler son stock de confiture...

  • Recette de cuisine 5.00/5
5.0/5 (5 votes)
11 Commentaires
9
recette Le roulé à l’abricot

Temps de préparation:

Temps de cuisson:

Difficulté: Moyenne

Ingrédients (6 personnes):

* / Le biscuit :
Quelques amandes effilées
4 œufs
80g de sucre
40g de farine
40g de fécule de maïs
1 zeste de citron
* / La crème à l’abricot :
300g de confiture d’abricot maison
200g de crème fleurette
30g de fécule de maïs
1 jus de citron
20g de beurre ½ sel
2 gouttes d’huile essentielle de romarin
* / Le sirop pour puncher :
2-3 cas de crème à l’abricot
Du kirsch (QS)
* / Le glaçage :
Les restes de crème à l’abricot
Le reste de la brique (33cl) de crème fleurette
80g de chocolat noir
* / La décoration :
200 cl de crème liquide à 30% MG
25g de sucre glace
2 cas de crème à l’abricot

Préparation:

La veille :


Le Miodowo-Kawowe pâtissé avec amour l’avait été pour une invitation à un thé d’adieu (fin de saison) chez quelqu’un qui ne consomme plus de café (j’avais oublié) parce que mauvais pour sa pathologie cardiaque, j’ai eu 2 jours pour changer mon fusil d’épaule et rectifier le tir en concoctant un deuxième gâteau, le roulé à l’abricot fut agréé ! .


Préparer le biscuit et la crème et ne pas oublier, en les mettant au réfrigérateur pour la nuit d’y ajouter la crème liquide pour la déco avec le bon cul de poule, les fouets de son batteur favori et le sucre glace déjà pesé.


Le biscuit :


Déposer une feuille de papier cuisson dans la lèchefrite du four, la huiler au pinceau et parsemer d’amandes effilées légèrement torréfiées à sec dans une poêle, réserver et préchauffer le four à 200°C. Peser le sucre, réserver ; mélanger farine et fécule, réserver ; râper le zeste du citron, réserver.


Clarifier les œufs, les blancs vont dans un cul de poule, les jaunes en attente dans un petit bol.


Commencer à monter les blancs en neige, dès qu’ils sont mousseux ajouter le sucre en 3 fois, quand ils font le bec d’oiseau verser les jaunes dans le cul de poule et continuer à battre pour les incorporer. Verser ensuite en pluie la moitié des poudres, l’incorporer, même chose avec le zeste de citron et le reste des farines.


Verser l’appareil sur les amandes et mettre la lèchefrite en cuisson pour 10 à 12 minutes, baisser le four à 150°C au bout de 5 minutes.


Préparer un torchon imbibé d’eau et votre volette à pâtisserie ainsi qu’une planche pour y déposer la lèchefrite et vos maniques pour l’opération à venir.


Quand c’est cuit, retirer la lèchefrite du four, la déposer sur la planche, étendre le torchon essoré sur le biscuit, y déposer la volette par-dessus, pieds en l’air, et retourner le tout avec assurance. Enlever et ranger la lèchefrite, ôter la feuille de papier cuisson et rouler le biscuit dans le torchon humide, déposer le boudin dans un plat et le laisser refroidir (sur le rebord de la fenêtre).


La crème :


Dans une casserole inox, peser la confiture d’abricot, y ajouter le jus de citron, mélanger (accessoirement découper au couteau les oreillons d’abricots si la confiture n’avait pas été mixée) et chauffer à feu doux en tournant.


Dans un bol mélanger à froid la fécule et la crème, à part, réserver le beurre et votre bouteille d’huile essentielle.


Quand la confiture est chaude, ajouter le mélange crème-fécule et faire cuire en tournant constamment jusqu’à épaississement, retirer du feu, ajouter le beurre et les 2 gouttes d’essence de romarin, mélanger soigneusement puis filmer au contact et laisser refroidir entièrement avant de réfrigérer dans la casserole.


Retirer le torchon autour du biscuit en le déroulant délicatement et filmer le biscuit, donner quelques tours au film pour le maintenir bien serré et réfrigérer.


Le jour :


Sortir le biscuit et la crème du réfrigérateur et préparer un pseudo-sirop en mélangeant dans un bol ce qu’il faut de kirsch pour rendre liquide les 2 ou 3 cas de crème prélevées directement dans la casserole.


Enlever le film alimentaire et dérouler le gâteau sur un tapis, l’imbiber au pinceau sur toute sa surface intérieure avec le sirop, puis le tartiner généreusement de crème, le rouler à nouveau sur lui-même et parer les extrémités, le déposer sur une grille au-dessus d’un plat et le recouvrir entièrement de la crème à l’abricot. Réserver le tout (plat, gâteau sur sa grille) au réfrigérateur.



Mettre de côté aussi (dans le petit bol du punchage par exemple) les 2 cas de crème à l’abricot pour la décoration, à garder au frais.


Dans la casserole, ajouter le reste de la brique de crème fleurette et mélanger au fouet avant de réchauffer le tout pour incorporer er faire fondre les carrés de chocolat (dans ma tête le glaçage devait être au chocolat blanc, que j’ai oublié d’acheter lors de ma sortie supermarket et comme il me restait celui de la tablette de noir entamée pour le Miodowo-Kawowe…), quand le mélange est homogène, verser directement sur le gâteau froid pour le recouvrir entièrement et le remettre au frais pour que le glaçage se solidifie.



Préparer la crème Chantilly décorative en battant la crème et le sucre glace jusqu’à la bonne consistance, l’aromatiser ensuite en incorporant à l’aide d’une maryse les 2 cas de crème à l’abricot réservées, transférer dans une poche à douille et réfrigérer.


Déposer le gâteau sur votre plat de présentation et décorer directement dans le plat selon l’inspiration du moment, j’avais aussi pensé à parsemer la surface des zigouigouis de crème avec quelques amandes effilées légèrement torréfiées, mais c’est resté un vœu pieux parce que le paquet, lui, était resté sur son étagère .


Pour 100 g :
Calories 280 kcal   Protéines 2 g   Glucides 12 g   Lipides 23 g  

Publié par

Ça a l'air bon !

Ajouter à vos recettes préférées

Cliquez sur le bouton 'Ajouter à mes recettes préférées' pour ajouter cette recette à votre carnet de recettes préférées.


Commenter

11 commentaires

Tiphaine07

Avec plaisir Rosy, c'est moins sucré qu'avec de la confiture pure, tout en conservant le goût de l'abricot (si tu n'aimes pas le goût romarin apporté par les 2 gouttes d'essence, tu peux faire sans).
Bon dimanche à toi ! ♥

Rosy

Bonjour Tiphaine,
moi qui adore l'abricot ,et fait 20 pots cette année
je vais essayer ta recette de roulé ,
merci du partage

Tiphaine07

Merci les ami(e)s
@Lilou, tu peux enlever 20g de sucre dans le gâteau...
Pour la crème à l'abricot, la confiture est très diluée par la crème fleurette et... le chocolat noir du glaçage est bien moins sucré que le blanc auquel j'avais pensé ! Tu peux aussi te dispenser allègrement de la Chantilly en décoration, là il la fallait pour le côté esbroufe, bon après c'est sûr il y a de la crème pour la gourmandise... mais tel qu'il a été fait, il descendait tout seul comme si c'était un gâteau light, le seul point sucré était dans la Chantilly qui compensait la légère amertume du chocolat de couverture

Lilou8

Ps je l'ajoute à mes recettes pour le faire à mon mari et mon bofrere bisous

Lilou8

Cc je te mets 5 étoiles, mais c un peu trop sucré et gras pour moi mais c parfait bisous

Lilou8

Cc je te mets 5 étoiles, mais c un peu trop sucré et gras pour moi mais c parfait bisous

arnaud6987

S'il faut écouler d'autres stocks ... un mot un geste Arnaud fait le reste !

rosinette

un beau et bon roulé

Tiphaine07

Merci, il suffit de garder les proportions pour la crème pâtissière, on y met la confiture que l'on veut.
Nathalie, je t'assure qu'il se mange sans faim ! ♥

kekeli

Comme tu dis : Une bonne idée pour écouler les confitures !

Votes

rosinette, motorola et 3 autres ont voté.
  • Recette de cuisine 5.00/5

5.0/5 (5 votes)

 =  5 votes

Ils ont envie d'essayer

 9Invité, Invité et 7 autres trouvent que ça a l'air rudement bon.